BLOG - sefarad.org

TUNISIE Diaspora

MENU

SEFARAD.org
LOS MUESTROS

Annonces
Nos Peines
Nos Joies


La vie quotidienne
Une pice de thatre en un acte - de Viviane Scemama Lesselbaum
Que sont-ils devenus ? - What did happen to them ?
La vie quotidienne
En attendant Margot
Que sont-ils devenus ?
What did happen to them ?


Il y a une dizaine d'annes, jtais en vacances Hamamet et tandis que je me prlassais sur cette magnifique plage de sable fin , un jeune tunisien dune quinzaine dannes vint me proposer le rituel bouquet de jasmin.

La conversation sengagea en franais puis un moment donn, je dis ce gosse qui me prenait pour un touriste ordinaire :

-Je vais te faire une surprise

Et je lui parlai en arabe.

-Tu es arabe me demanda-t-il alors ?

-Non.

-Alors pourquoi tu parles arabe ?

-Parceque je suis tunisien.

-Si tu es tunisien, tu es arabe.

-Je t'ai dit non.

-Alors tu es quoi ? demanda-t-il de plus en plus intrigu ,

-Je suis juif.

-Ah ! Tu es isralien ?

-Non ! je suis juif tunisien.

-Tu plaisantes ! Un isralien -tunisien, a nexiste pas, ce nest pas possible . Tu es certainement un arabe qui habite Paris....

A lvidence on avait soigneusement cach ce gosse, comme toutes les nouvelles gnrations de ce pays quil y avait eu pendant prs de vingt sicles une importante communaut juive en Tunisie.

Une communaut dont lorigine remonte la nuit des temps et qui comptait au moins 120.000 membres la veille de l'indpendance.

Les Juifs sont peut-tre arrivs dans ce pays ds la fondation de Carthage par la reine Didon-Elyssa. Puis des fuyards de Jude ont abord les rivages de lile de Djerba aprs la destruction par Nabuchodonosor, que Dieu efface son nom, du premier temple de Jrusalem au sixime sicle avant J.C. .

Que dire du rle que nous avons jou dans les domaines culturel, mdical, conomique, politique mme, tant au moyen ge sous les dynasties aghlabite puis fatimide que dans ldification de la Tunisie moderne ?

Curieusement tout tait oubli, effac, gomm.

Comme si a navait jamais exist.

Le pays regorge pourtant de preuves de notre trs ancienne prsence.

Que soit le fameux cimetire juif de Gammarth, dont on ne sait mme plus o il se trouve tant on le dissimule, lantique synagogue de Hammam-Lif que lon cache soigneusement, les lampes huile dcores dune mnorah dont regorge le sol de Carthage, nos cimetires, nos synagogues, dsacralises pour la plupart, les maisons que nous avons habites, les rues o nous nous sommes promens, les souks, les commerces o nos familles exeraient leurs activits, les hpitaux dans lesquels les mdecins juifs taient si nombreux et si priss, les livres, les journaux que nous avons publis, nos voisins, nos amis musulmans, tout devrait porter encore la marque de notre long passage .... Quaurait t la Tunisie , sans la cuisine juive, la ptisserie juive, la musique et la danse juives, les architectes juifs, le sport juif , etc...etc... ?

Que les gens et mme les lieux aient chang, cela pouvait se comprendre, le vent de lHistoire tant pass par l, mais disparatre ainsi sans spulture mtait intolrable et soulevait en moi une immense impression dinjustice.

Andr Nahum

Mdecin, crivain,

chroniqueur et animateur Radio Judaiques FM (Paris, 94.8)

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2017

Retour au Site sefarad.org