Pour plus de détails, cliquez sur l'image - Do you want to see more details? Just click on the picture!

 

Remerciements

Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui m'ont apporté leur aide à commencer par mon épouse Manuela et mes filles Inès-Daniela, Myriam et Gaby ainsi qu'à mes petits- enfants, Julia et Sacha Victor. Ce sont eux qui m'ont insufflé la force d'aller de l'avant.

Merci à Marguerite Azuelos et Axelle Roth pour leur collaboration aux traductions anglaises.

Merci à Léon Alhadeff qui a tant oeuvré pour faire avancer les choses et à Yaël Kalfon-Konig qui, la première, a eu foi dans cet ouvrage.

Merci à l'inoubliable - et toujours présent dans nos mémoire et nos coeur - Alberto Mergian Z.L.qui aimait sa Rhodes d'un amour tel qu'il ne pouvait que faire partager à tous sa passion.

Merci à Aron Hasson initiateur du Musée Juif de Rhodes pour m'avoir confié et autorisé à reproduire les photos qui font la richesse de ce Musée. Grâce à lui la mémoire de Rhodes la juive ne disparaîtra pas.

Merci au Grand Rabbin Moshé Méïr Lévy, homme sage et bon pour lequel j'ai une estime toute particulière: il m'a fait bar mitzvah et je l'ai vu pleurer en accompagnant ma mère, le 4 janvier 1959, pour son dernier voyage. Tous ceux de ma génération éprouvent un immense respect et profonde affection pour "leur" rabbin.

Merci à Alberto Almeleh, mémoire vivante du judaïsme rodesli, qui m'a appris Rhodes au cours de mes visites. Lorsqu'il est présent sur l'île Alberto est l'un de ceux qui redonnent vie, le vendredi soir, à la Synagogue.

Merci à Esther Fintz Menascé de Milan pour m'avoir communiqué le témoignage sur les visiteurs non-juifs à Rhodes au 19ième siècle et à sa soeur Nora Z.L. pour son émouvant poème "Consolation de Malesherbes" à Franz Capelluto, Haïm Menascé, Abraham Galante, Violette Fintz, Mitchell Serrels, Eliezer Buenavida, Herbert Israël, Pasquale Cacopardi, Maria Vittoria Chirurghi Mourgiannis, Ytzhak Kerem, Elie Hasson

Merci à Lucia Franco-Garzolini, Elise Franco-Hasson, Maurice Soriano, Josué Israël, Simon Israël Z.L. et Selim Mizrahi pour leur témoignage vidéo.

Merci à André Chouraqui et Elie Wiesel, mes Maîtres, pour leur encouragement et leur amitié. Leur témoignage m'est précieux.

Merci enfin et surtout aux Rodeslis eux-mêmes sans lesquels ce livre n'aurait jamais vu le jour.