Au-delà de l’Intégrité : Comment Recruter des Leaders Éthiques

Marine Martin

Actualités, Business, Entrepreneuriat

5/5 - (1 vote)
Leader Ethique

« Si vous pouviez embaucher des leaders éthiques, le feriez-vous ? » C’est une question intrigante. La réponse semble évidente : bien sûr, vous embaucheriez des leaders éthiques. Mais choisiriez-vous un leader éthique plutôt qu’un excellent vendeur, un scientifique de renommée mondiale, ou un homme d’affaires éprouvé avec une longue histoire de succès ?

Nous comprenons que la réponse n’est pas toujours une question de choix exclusif. La plupart des gestionnaires diraient qu’ils veulent à la fois l’éthique et les compétences commerciales. Bien que cette affirmation semble claire, la réalité est que la plupart des organisations supposent que leurs candidats potentiels sont éthiques ou s’appuient sur une seule compétence pour évaluer le comportement éthique : l’intégrité. Bien sûr, nous sommes tous pour l’intégrité, en supposant qu’elle implique l’honnêteté combinée à l’assurance. Cependant, en tant que concept, il est notoirement difficile à évaluer. Les psychologues vous diront rapidement qu’ils peuvent tester l’intégrité mais ils sont souvent méfiants envers les réponses car les gens reconnaîtront ce qui est socialement acceptable. Plus important encore, réussir un test d’intégrité ne prédit pas comment un individu se comportera sur le lieu de travail.

L’intégrité comme seule mesure du potentiel de leadership éthique est une notion limitée. Difficile à mesurer, difficile à interpréter, et par conséquent ignorée dans les systèmes de recrutement, l’idée d’embaucher des leaders qui seront éthiques ou moraux n’est pas abordée ou est ignorée dans le processus d’identification des futurs leaders.

Nous pensons qu’ignorer l’éthique lors de l’embauche est une erreur majeure avec des conséquences potentiellement catastrophiques pour les organisations. Elles peuvent par inadvertance sélectionner des leaders non éthiques.

Le problème ne réside pas dans l’intégrité ou l’intention des gestionnaires de recrutement, mais dans une compréhension incomplète du leadership éthique. Nous voulons tous des leaders avec de fortes valeurs personnelles, de l’honnêteté, et d’autres traits souvent décrits comme le « caractère ». Pour embaucher des leaders éthiques avec un fort caractère personnel, nous croyons que la compréhension du leadership éthique doit être élargie à des compétences qui peuvent être mesurées avec précision. Nos recherches suggèrent ce qui suit :

Un leader éthique doit avant tout être un leader efficace.

Être moral, avoir une intégrité élevée et posséder un sens brûlant du bien et du mal, bien que ce soient des qualités formidables, sont inutiles si vous ne pouvez pas diriger des gens. Donc, la première étape pour embaucher des leaders éthiques est de s’assurer qu’ils seront de bons leaders. Heureusement, il existe de nombreux outils pour aider dans cette démarche.

Traits à surveiller chez les leaders éthiques

Notre recherche et notre réflexion suggèrent que, bien qu’il puisse y avoir des différences entre les cultures organisationnelles, il existe des comportements fondamentaux que les leaders éthiques adoptent.

Une conscience du bien et du mal.

Cela peut sembler simpliste, mais c’est souvent ignoré pour des raisons financières. Les leaders éthiques réfléchissent aux questions de bien et de mal lorsqu’ils prennent des décisions, ce que tout le monde ne considère pas dans leur capacité de prise de décision.

Capacité de penser de manière critique.

Les leaders doivent souvent prendre des décisions dans des situations ambiguës. Être capable de trier les hypothèses, considérer les options, et prendre de bonnes décisions est crucial.

Prendre position face à l’opposition.

Les leaders éthiques doivent être capables de défier le statu quo et de prendre des décisions sur ce qui est bien et mal face au désaccord.

Ouverture au désaccord.

Les leaders éthiques efficaces doivent écouter les voix dissidentes. L’ouverture et la transparence sont cruciales pour obtenir l’adhésion et le soutien, tout en construisant la confiance et la crédibilité.

Considérer l’impact de leurs décisions.

Les leaders éthiques doivent avoir à la fois une vision stratégique et de l’empathie lorsqu’ils considèrent les conséquences de leurs décisions sur les autres, à l’intérieur et en dehors de leur organisation.

Évaluez ces comportements fondamentaux par vous-même. Pensez à quelqu’un que vous considérez comme un leader éthique. Cela peut être quelqu’un que vous connaissez ou une figure historique (comme Dr. Martin Luther King Jr. ou Gandhi). Affichent-ils les comportements ci-dessus ? Bien qu’il puisse y avoir quelques variations, nous pensons que vous trouverez la réponse positive.

La bonne nouvelle est qu’il est possible pour les organisations de créer des systèmes de sélection qui mesurent systématiquement ces caractéristiques. En utilisant une combinaison d’entrevues comportementales, de tests psychométriques et de personnalité, ainsi que de simulations ou d’études de cas, les organisations peuvent cartographier une variété de mesures par rapport aux caractéristiques d’un leader éthique. De cette manière, les organisations peuvent identifier des individus qui incarneront la puissante combinaison de leadership efficace et éthique.

Pourquoi l’éthique dans le leadership est-elle cruciale pour votre organisation ?

Embaucher des leaders éthiques ne se limite pas à une simple question de moralité. C’est une stratégie à long terme pour assurer la durabilité et le succès de votre entreprise. Voici pourquoi :

  1. Confiance et Réputation : Les leaders éthiques construisent et maintiennent la confiance avec les employés, les clients et les partenaires. Une réputation d’intégrité et d’honnêteté attire et fidélise les meilleurs talents et les clients fidèles.
  2. Décisions Éclairées : Les leaders éthiques sont capables de prendre des décisions difficiles en considérant à la fois les aspects moraux et stratégiques. Cela conduit à des résultats équilibrés et à long terme plutôt qu’à des gains à court terme potentiellement dommageables.
  3. Culture Organisationnelle : Des leaders éthiques créent une culture de transparence, de respect et de responsabilité. Cette culture favorise un environnement de travail positif, encourageant l’innovation, la collaboration et la performance élevée.
  4. Réduction des Risques : En agissant avec intégrité, les leaders éthiques minimisent les risques de scandales et de comportements illégaux ou immoraux, protégeant ainsi l’entreprise contre des dommages financiers et de réputation.

Investir dans des leaders éthiques est non seulement une question de faire ce qui est juste, mais aussi une stratégie intelligente pour le succès durable de votre organisation.

Laisser un commentaire


Logo Sefarad

Sefarad est un média complet créé par des entrepreneurs pour des entrepreneurs. Plongez dans nos guides, conseils et astuces pour votre réussite numérique !

Contact

Retrouvez nous sur les réseaux