Pour plus de détails, cliquez sur l'image - Do you want to see more details? Just click on the picture!
Spanish and Portuguese Jews Synagogue de New York

Préface



Un refran, un adage judéo-espagnol dit : Kyen tuvyo pan muryo...
Kyen tuvyo luz bivyo.
Qui avait le pain s'est éteint... Qui avait la lumière a vécu.

Moïse Rahmani, depuis des années, se bat à la recherche des racines de los muestros, à la poursuite des souvenirs impressionnants : la beauté des soleils de Sefarad, toutes les rages des djuderias abandonnées et des kal désoeuvrés, la sagesse des hommes et des femmes, les malices des enfants qui nous ont précédés.

A la lecture de ses écrits, riches et nombreux, les errances s'arrêtent... la présence de los muestros padres se ranime, les images, un jour tristement figées, refleurissent ;  l'enthousiasme, le vouloir de retrouver le geste de l'artisan, l'écoute des meldares du haham, l'amertume des séparations, la fierté des pères, la solennité chaleureuse des fêtes, les déracinements de nos aimés, les témoignages populaires ou savants ne s'estompent plus...

De chapitre en chapitre renaît le patrimoine universel fervent, ancien, si présent, un patrimoine que Moïse, sans faille, éveille, bouscule, consigne, retient, transmet... Il faut avoir l'amour de Sefarad pour ainsi se plonger, sans avoir de cesse, dans un passé d'amertume, d'autodafé, de bonheur, de rires : apprendre, perpétuer...

Sur un blason, sa devise chanterait : "connaître et faire connaître" !
Merci Moïse.


Rivka Cohen*
la Sépharade
Bruxelles, février 2004

* Rivka Cohen est écrivain. Elle anime depuis quatorze ans,  avec l’auteur de ce livre, une émission hebdomadaire sur la culture sépharade sur les ondes de Radio Judaica, Bruxelles, avec l’auteur de ce livre. Elle a écrit Mon enfance sépharade, mémoires judéo-espagnoles, éditions l’Harmattan, Paris 1996 et Les bonheurs de ma cuisine juive dans la tradition judéo-espagnole, éditions Edisud, Aix-en-Provence, 2000. Cet ouvrage a été traduit en espagnol en 2003.